Le Code d’Esther
Et si tout était écrit

20.50 €
269 pages

Enquête sur la prophétie la plus troublante du XXe siècle.

 

Résumé

16 octobre 1946. À l’issue du procès de Nuremberg, le dignitaire nazi Julius Streicher monte à l’échafaud. Avant d’être pendu, il lance : « Ce sont les Juifs qui vont être contents ! C’est Pourim 1946 ! » Stupeur dans le monde. Qu’a-t-il voulu dire ? Il est établi que Streicher fait référence à une fête juive qui commémore les événements relatés dans un texte biblique vieux de deux mille ans : le « Livre d’Esther ». Mais sa déclaration n’en demeure pas moins énigmatique.
Ce fait historique avéré est le point de départ du Code d’Esther. Une aventure extraordinaire qui va conduire Bernard Benyamin et Yohan Perez de Nuremberg à Jérusalem, et des banques de Zurich à la prison de Landsberg, où Hitler rédigea Mein Kampf. De rencontres en révélations, ils découvriront que le Livre d’Esther recèle un message secret, et qu’il existe entre l’antique royaume perse et l’Allemagne du IIIe Reich des ressemblances défiant la raison.

Cet incroyable scénario, digne des Aventuriers de l’Arche perdue et de Dan Brown, n’a pourtant rien d’une fiction ; tous les faits relatés dans ce livre sont en effet rigoureusement authentiques. Pour percer le « Code d’Esther », Bernard Benyamin et Yohan Perez ont mené une longue enquête, interrogé de nombreux érudits juifs et historiens. Au terme de leurs investigations, ils lèvent ici le voile sur la prophétie la plus troublante du XXe siècle.

Presse

Le 05/01/2013
TV TF1

Yohan Perez, co-auteur du livre, explique l'intérêt des QR codes et d'un nouvel usage de la lecture

Plus

Aymeric Renou le 03/01/2013
(PRESSE Le Parisien / Aujourd'hui)

Article sur les QR codes et leur implication dans la lecture

Le 30/12/2012
PRESSE Le Télégramme

Critique du livre : "Une enquête extraordinaire et passionnante pour le moins troublante".

Bernard Thomasson le 07/12/2012
(RADIO France Info)

Bernard Benyamin invité de Bernard Thomasson pour parler du livre et des enrichissements vidéo.

Le 05/12/2012
RADIO RCJ

Interview des auteurs Bernard Benyamin et Yohan Perez

Bernard Lehut le 02/12/2012
(RADIO RTL)

La libraire Nelly Trouillet, de la chaîne Cultura à Carcassone, livre son coup de coeur de la semaine : Le Code d'Esther

Plus

Benjamin Petrover le 25/11/2012
(RADIO Europe 1)

Bernard Benyamin invité de Benjamin Petrover pour parler de la prophétie du Livre d'Esther et de son enquête

Plus

Pascal Delannoy le 18/11/2012
(RADIO France Info)

Interview de Bernard Benyamin dans l'émission "Défi futur" pour présenter l'application du livre.

Plus

Laurent Delahousse le 11/11/2012
(TV France 2)

Citation du livre dans "13h15 le dimanche"

Plus

Sandrine Sebbane le 01/11/2012
(RADIO RCJ)

Interview de Bernard Benyamin

Paul Amar le 27/10/2012
(TV France 5)

Interview de Bernard Benyamin chez Paul Amar

Bérengère Bonte le 24/10/2012
(RADIO Europe 1)

Bernard Benyamin interviewé dans "Des Clics et des Claques"

Plus

Le 21/10/2012
PRESSE L'Est Eclair

"Une aventure extraordinaire qui va conduire Bernard Benyamin et Yohan Perez de Nuremberg à Jérusalem et des banques de Zurich à la prison de Landsberg (...)"

Le 21/10/2012
PRESSE Libération Champagne

"Une aventure extraordinaire qui va conduire Bernard Benyamin et Yohan Perez de Nuremberg à Jérusalem et des banques de Zurich à la prison de Landsberg (...)"

Franck Ferrand le 16/10/2012
(RADIO Europe 1)

Bernard Benyamin et Yohan Perez invités de Franck Ferrand dans "Au Coeur de l'Histoire" pour parler de leur enquête.

Plus

Commentaires

RV
J'ai lu le livre avec délectation en attendant un avion qui avait 3 heures de retard. Cet un "roman" de gare plaisant pour passer le temps mais ce n'est pas une enquête rigoureuse et je suis navré de voir que les auteurs essayer de la faire passer pour telle. Les auteurs font l'erreur classique du biais d'induction qui est l'un des péchés mignons de la pensée sérieuse et scientifique. Ok, nous avons 1 prédiction qui semble s'être révélée vraie... mais 1 hirondelle fait elle le printemps ? 1 exemple ne confirme rien. Parmi les "millions" de prophéties que l'ont peut tirer de la Bible + Torah + Talmud + Livre d'Esther + "mettez un livre religieux supplémentaire", cela donc en fait 1 qui marche pour un nombre incalculable qui ne marche pas... voyons, 1 divisé par beaucoup, cela fait une réussite statistique très faible voir microbienne ! Une étude rigoureuse à la "poperienne" aurait plutôt recherchée les raisons pour laquelle le livre d'Esther n'est pas une prédiction. Les auteurs font exactement l'inverse : il cherche des preuves qui infirment leur propos. La vie est ainsi faite qu'elle donne toujours un os à ronger à ceux qui veulent prouver leur propos en leur donnant quelques exemples qui vont conforter leur certitude... La religion doit s'occuper du spirituel et des valeurs, ce qui est déjà beaucoup. Lisez plutot "Le pendule de Foucault" d'Umberto Eco ou le "Cygne Noir" de Nassim Taleb. C'est plus ardu, mais ils prouvent bien mieux que moi que tout cela n'est qu'un phénomène statistique ! Donnez moi une un infinité de signes, de machines à écrire, et de temps et je suis sûr que le résultat sera "Le rouge et le noir" tel que écrit par Stendhal !!!

chrystallia
J'ai lu ce livre parce que je m'intéresse à l'Histoire Juive. Personnellement, il ne m'a rien appris de "nouveau".. Je pense que toutes les "prophéties" peuvent être "tirées" de leur placard par la suite et que nous pouvons en déduire des tas de choses. Je pense que les Nazis étaient "malheureusement instruits" (mais trop souvent dans le sens du "Mal"), que certains pouvaient tirer des conclusions en transposant certains passages de la Bible elle même, pour les faire concorder avec leurs "états d'âme", de même que nous pouvons nous, en faire autant. Les coïncidences existent et nous pouvons le nier, de là à en faire une "prophétie" il y a une marge. Mais j'ai appris certaines autres informations : cette tombe fleurie régulièrement d'un Nazi, le fait que les Bavarois "catholiques" ont "éliminé" les traces de cet Holocauste qui nous révulse encore aujourd'hui, et surtout les traces de ce camp de concentration dont il est parlé ici. Nous serions pour toutes les religions dans les "temps de la fin" et bien sûr nous pourrions trouver les "preuves" en lisant la Torah ou le Nouveau Testament, il y a eu d'autres livres auparavant qui ont souvent traité des prophéties avec la numérologie et j'en passe....Par contre, je n'approuve pas un passage où il est dit que les "évangélistes font beaucoup de "ravages" : je me demande dans quel sens ? Les évangélistes ne veulent pas de "tueries" à ce qu'il me semble et ne renient pas les Juifs ? Par contre, j'avais lu aussi "Les reliques sacrées d'Hitler" et si les auteurs du code d'Esther me le permettent, je tiens à le conseiller. Il rajoute l'horreur à l'horreur ... Voilà pour mes impressions. J'espère simplement qu'un jour, nous puissions tous vivre en paix. Bien à vous tous

shala
J'ai consulté diverses bibles (trois pour être exact) et j'y ai trouvé que les fils d'Haman ont été égorgés pour être ensuite pendus à la demande d'Esther. Le Code d'Esther dit que les fils d'Haman ont été pendus puis qu'Esther a demandé à nouveau qu'ils soient pendus. Peut être y a-t-il diverses versions du livre sur ce pont précis ?

Jean Marie
Messieurs Benyamin et Perez, je voudrais avant tout vous témoigner mon plus profond respect pour votre ouvrage. Permettez moi de me présenter rapidement,je m'appelle Mercier Jean Marie,j'ai 58 ans,Belge,et complètement athée,éducation catholique et de lointaines origines juives,soudeur de mon état donc pas intellectuel du tout. Je voulais juste vous faire savoir que votre livre a"remué"quelque chose en moi,je suis incapable de mettre des mots sur mes impressions et sentiments,que m'inspire votre livre;Je me réfugie donc dans votre fameux cartésianisme. Mais je ne veux pas abuser de votre temps,je souhaitais juste vous donner "ma" réponse a la question "et si on avait su?" Il me semble que le propre d'une prophétie est de se réaliser,autant celle d'Esther que celles de Nostradamus ou d'autres prophètes. Si nous pouvions les prévoir et les empecher a quoi bon les prophétiser si elles ne se réalisent pas ? Je pense que l'horreur est en chacun de nous et que la religion est une excuse ou motivation comme tant d'autres pour laisser libre cours a nos instincts les plus vils. voilà,j'èspère ne pas avoir abusé de votre temps et vous laisse a vos nouvelles enquetes en vous remerciant pour le formidable devoir de mémoire que vous nous avez offert et si je puis me permettre SHALOM ;

Sharon
Je viens de terminer la lecture du libre... Il va changer ma vie, il m'a laissée troublée mais plus sereine au même temps... À conseiller mais seulement aux gens les plus avisés... La vérité ne peux pas être digérée par tous

Daniel
Est ce qu'une version du livre en hébreu est prévue ?

Thierry.D
Bonjour, J'ai été troublé par la lecture de votre livre. Je suis encore tout secoué. L'entretien avec le Rav Ron CHAYA m'a envoyé une "décharge électrique" en plein coeur. Votre livre est sensationnel. Merci à vous.

dina
je viens de lire votre livre. c'est très interssant. on y apprend beaucoup de choses. merci mais j'ai quelques remarques à faire. quelle est la grande prophétie d'esther? j'ai lu et relue la megila et je n'ai rien vu! ni dans votre livre. j'ai peut être loupé qqchose. vous aussi d'ailleurs. vous écrivez plusieurs fois (page 156) que la mosqué el-aqsa et couverte d'or!ah! moi, j'ai toujours vu la mosqué d'omar en or et el-aqsa en argent. bon, ce n'est pas grave. tout le monde peut réctifier. vous écrivez, je ne sais plus quelle page, que esther demande à ahashvérosh de pendre hamman et ses fils tués la veille,( le 13 adar) le 14 adar. mais non! hamman a été pendu pendant pess'h de l'année d'avant, juste après le festin d'esther. les fils, tués le 13 ont été pendus le 14 adar pour donner à leur mort une touche officiel. (c'est écrit dans un midrash). d'où sortez vous que esther était la nièce de mordehai? chapitre 2 verset 6 il est écrit qu'ils étaient cousins. je voudrai savoir aussi ce que vous a dit le neugroschel pendant 5 heures. il n'y a pas pour 5h dans le livre. c'est tout pour aujourd'hui. j'attends votre réponse. ????? ??? dina klein

Charles
il s'agit d'une légende, d'un mythe fédérateur pour le Livre d'Esther qui ne semble pas avoir de fondement historique, tout comme le 1er Temple de Salomon ou le mythe d'Hiram. après avoir écrit l'Enquête Sacrée, et me considérant comme un exégète, je considère l'étude historique des textes anciens, maintes fois retranscris par tradition orale puis écrite, comme un élément menant à la Foi et à son principe immanent. on peut aussi faire des analogies entre l'assassinat de Lincoln et celui de Kennedy, car on y retrouve des similitudes troublantes. il en est de même entre le Livre d'Esther et la prédiction de Julius Streicher, ce qui veut dire que la solution finale avait été prédite près de 2000 ans avant et c'est là l'intérêt de ce livre, si bien écrit, qui interpelle le lecteur sur une prophétie. mais comme pour Nostradamus, comment peut-on envisager que le hasard soit le seul élément de réflexion, j'entends par là que le sens même de la vie n'est sûrement pas le fait du hasard. un signe peut être interprêté, mais tant que la bête rodera, il nous appartient de savoir décrypter ces signes afin de nous prémunir du mal.

Mary07
La force et le pouvoir de l'écriture, voilà ce que nous confirme votre livre qui m'a passionnée. Je suis professeur de lettres et j'essaie, du mieux que je peux, de faire "sentir" à mes élèves que les mots ont une puissance phénoménale. Hitler s'en est pris aux livres car il les redoute, il sait que, par eux, les idées se diffusent et se libèrent. Il a écrit Mein Kampf, qui malheureusement continue "de vivre" après lui, car il sait qu'il sera une arme redoutable, qui l'aidera à diffuser ses idées comme la peste ! Je ne sais pas si tout est écrit mais les écrits ont le pouvoir de nous guider vers le bien comme vers le mal...

delia
je viens de prendre le livre a la bibliotheque, jai hate de connaitre lhistoire !

lola
Je crois que ce livre est une initiation et qu'il faudrait une suite à cette enquête ! Concernant le Mektoub, selon moi ce qui est écrit c'est que nous avons dix doigts et que les dix fils d'Aman sont partout et à chaque instant entre les mains de chacun d'entre nous ! Sans mémoire, nous sommes de coupables marionnettes pendues par nos dix doigts. Autrement, nous sommes juste responsables de nos actes et de nos choix, ici et maintenant ! Là est la prophétie...

OLdeSem
Merci pour ce livre "obligatoire' qui permet de résister à l'enlisement et à réveiller le devoir de mémoire. À titre personnel, il a éclairé mon ignorance sur certains pans du judaïsme. J'ignorais par exemple la terrible histoire cacher dans l'ombre de POURIM. Merci pour la brillance de l'enquête qui ouvre le champ de la méditation, qui rappelle des tragédies à ne jamais oublier. Messieurs merci pour ce moment fort de lecture. Un patos passionné.

murielle
Votre livre m'a fascinée. Il se lit d'une traite, on peine à le poser et à sa fin, à le fermer. Toutefois comme le dit Paul Amar, il manque un tome deux; pas pour le pourquoi trop complexe et à mon avis qui serait difficilement objectif (nous sommes tous le fruit de notre vie et surtout de notre enfance) mais pour savoir qui était Esther en 1946. c'est elle l?Héroïne du livre et tel Dieu dans son propre livre, on ne parle pas d'elle. J'attends avec impatience la suite de votre enquête si suite il y a.

Frederique
Bonjour, je sors de la lecture de votre livre essoufflée !!!! vous n'auriez pas le serieux de votre image qui vous précède, j'aurais trouvé ça peut etre tiré par les cheveux, mais je me suis laissée gagnée par les coïncidences, les histoires qui se croisent, se répètent, je ne suis pas juive, mais catholique et du coup sensible aux croyances, a la foie et a la force de certaines choses que nous ne maîtrisons pas. je sors de votre enquête comme d'un marathon qui serait une course au travers de la spiritualité!!! Merci et bravo Frédérique

Frans
Je ne suis pas juif et ne connais pas grand chose cette religion. Ce livre m'a interpelé sur les coincidences. La question est de savoir sur quoi on se base pour les interprétations qui ne sont pas evidentes. Je vais faire un parallele avec la bible. On sait que celle-ci a été ecrite à posteriori, et a la suite d'une longue transmission orale. Doit-on réellement prendre ces écrits au pied de la lettre en sachant qu'ils ont été interprétés au fil des siècles, que certains évangiles ont fait l'objet de censures etc... L'histoire d'Aman est-elle un fait historique ou une légende transmise ? Le traité de Meguila a du aussi faire l'objet de nombreuses réécritures ? Enfin, si nous donnions des nombres de 1 à 26 lettres pour notre alphabet, ne decouvrerions-nous pas de troublantes similitudes??? Lorsque Streicher lance "Pourim 1946", n'evoque-t-il pas simplement la defaite du "méchant Aman" en 1946, date de sa pendaison. Vous dites vous-même qu'il avait une des QI les plus bas des accusés de Nuremberg ... Cela m'a permis de découvrir une religion que je ne connais pas et d'en apprendre plus sur cette sombre période. Mais je pense que vous versez dans l'ésotérisme

dinah1975
un livre que j'ai dévoré du début jusqu'a la fin passionnant ! Mais pourquoi parler du messie ? Quelle est le rapport ? Ca fait des décénnies que j'entends le rav ron chaya nous dire qu'il va très très très bientôt venir ..........Moi je l'attends . Il y a un an il nous avait dit que ce serait pour décembre .......il est pas la ! bref pourquoi parlerde lui ?

Brigitte Barkatz
J'ai lu le livre et l'ai trouvé très intéressant mais on peut seller la question qui a écrit la Meguila d'Esther et pourquoi ? Et surtout pourquoi nous écrire que le pire est a venir dans quel but puisque nous ne l'avons décrypte Ûapres la Shoah et pourquoi sur notre peuple et de savoir que ce n'est pas fini. Savoir tout cela ok mais on en fait quoi ? Que nous de pans partir et retourner dans notre pays tous les juifs le savent mais pourquoi recréer l'horreur avec Gog et Magog ou Armaguedon?

Le goy qui doute...
Merci à MM. BENYAMIN et PEREZ pour leur livre passionnant. Leur démarche m'a profondément touché qui associe la raison (l'esprit critique) au spirituel (la sensibilité mystique). Sur un sujet terrifiant, ils sont parvenus à conter ce que fut leur (en)quête : un composé étonnant de pédagogie par le voyage (extérieur et intérieur) et d'humour peut-être désespéré, jamais cynique. Remerciements également à Mme Martine METZGER et M. Georges LAHY-VIRYA pour leur commentaire où est rappelé à chacun sa "propension au mortifère". En un temps où fanatismes, messianismes et millénarismes de toute acabit semblent décidés à hâter l'apocalypse (sens commun du terme), il est bon de vous lire et de continuer à nous interroger. Né en 1954, c'est vers treize ans que je découvris grâce à l'Ecole publique et par la lecture (Eugen KOGON, Léon POLIAKOV) ce que l'on n'appelait pas encore la Shoah. Cette révélation m'a sidéré. N'obtenant pas de mes proches les réponses satisfaisantes aux questions que j'estimais légitimes, écoeuré par les silences et les dénégations, j'y vois l'origine de ma vocation de prof. d'histoire-géographie. Le métier, le travail de mémoire (je préfère "travail" à "devoir"), mon cheminement personnel m'ont appris que les mots peuvent détruire, comme des sorts proférés afin de nuire. Quelques cahiers me permettent de garder la trace des coïncidences, émotions, faits, hasards, images, lectures, réflexions, rêves, etc. qui furent autant d'observations marquantes de ma vie. Peu importe le nom ou la nature de ces matériaux, ces cahiers sont les aides-mémoire d'une certaine géographie personnelle. La langue, ce trésor, peut être utilisée de manière diabolique. Ainsi la Bête fanatisant les foules. Ainsi les moindres détails (onomastiques, toponymiques) dont sa bureaucratie était friande : noms et symboles choisis pour désigner les armes, les grades ; les opérations militaires, de terreur et d'extermination ; les lieux où celles-ci s'exercèrent. Ainsi les mots utilisés par le nain Alberich pour disparaître comme par magie (scène 3 de "L'Or du Rhin"), repris par les nazis : « Nacht und Nebel, niemand gleich » (« Nuit et brouillard, plus personne »). A propos du sentiment d'effroi devant faits et indices proprement incroyables mais vérifiables, sans aucune volonté polémique, voici trois questions que je désire soumettre aux auteurs. 1° Que pensent-ils de la vie et du destin de l'Allemand Fritz HABER, prix Nobel de chimie 1918 ? 2° Pourquoi le service de renseignements militaire des IDF (Agaf HaModi'in) est-il désigné par le sigle AMAN (son logo est composé autour d'une fleur de lis) ? 3° Ne faut-il pas être deux (frères, cousins, adversaires) pour pratiquer la politique du pire ? Merci encore à eux pour nous avoir montré comment penser par nous-même, être curieux du monde, ouvrir notre coeur et tendre la main à l'autre sans avoir à se renier. L. Nison

Archeo
Passionnant comme livre je l ai devore .Deroutant et intrigant ..donne a reflechir si tout n est pas ecrit..j espere trouve d autres livres qui me surpren drait a ce point..un grand bravo pour ce livre captivant. ..anne

PtiBicsuit
Bonjour! ^^ Pensez-vous publier le code d'Esther dans d'autres pays?

Rosa
C'est bien d'avoir identifié les assassins et d'avoir retrouvé le fameux Max Aman. Mais alors où est Esther ? Je veux dire où est le femme contemporaine qui serait la projection d'Esther ? Comment la reconnaître ? A mon avis, elle a dû écrire un texte, une "Réponse à Hitler"? Et je pense qu'elle est parmi nous, en France?

Daniel
"où s'achève la logique commence la foi" - Rabbi Na'hman de Breslev -

Dyna
Bravo. Mon pere, rescape des camps a 16 ans a lu votre livre avec passion. Histoire troublant qui qui resonne beaucoup par rapport au vecu d. Une personne qui est passee par la

Christian
Livre passionnant et qui donne à réfléchir sur le sens de certains évènements. Dommage qu'il y a des erreurs, comme "les feuilles d'or du dôme de la mosquée Al Aqsa", erreur répétée avec insistance, page 156 et page 161. C'est évidemment le dôme du Rocher qui est doré, du moins c'est ce que j'ai cru voir la dernière fois que je suis allé sur l'esplanade des Mosquées ! Sur la forme, il y a quelques longueurs sur les états d'âme et sur l'histoire de la famille de l'auteur. Mais sur le fond,c'est vraiment très étrange et on se pose des questions, comme d'ailleurs sur beaucoup de textes de la Bible.

ÉliePaz
Le livre le plus troublant et le plus bouleversant que j'ai pu lire....je ne serai plus jamais la même grâce à vous. Votre livre a fait grandir ma soif de connaissances et ma foi envers D. MERCI !

Mad 13
Hier soir, Jeudi 28 Février, j'ai eu le grand plaisir d'assister à Marseille à une conférence/débat sur le Guide d'Esther, dans le cadre de la B.B.- et lors de la signature je vous ai fait part d'un nouveau fait troublant que j'ai pu relever - Vous terminez votre livre par " Vous croyez toujours au hasard " et Paul Héluard lui dit " Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous " et vous étiez où hier et bien à ce rendez-vous à Marseille à côté de l'Immeuble du Le Corbusier à qui on a comparé l'Architecte Marseillais Jacques Couelle celui qui inventa les fusées de céramique qui permirent la construction des voutes des cellules du Camp Lamsberg que les prisonniers appelaient le " Crématoire froid". Plus de 60 ans après, sa struture tient toujours... Et oui un hasard de plus. Je tiens à vous remercier tous les deux pour tous les commentaires et renseignements que vous avez pu nous apporter.

victornataf
Nous venons de feter Pourim qui tombe generalement en fevrier mars et je m etonne des dernieres paroles de Julius STEICHER Cest pourim 1946 alors qu il a ete execute le 16 octobre.Il y a quelque chose qui ne correspond pas.Neanmoins votre livre est tres interessant et bien documente

la comtesse
Et s'il ne s'agissait pas de hasard, si la date de l'exécution avait été choisie précisément pour reproduire le scénario du Livre d'Esther ? Et si Hitler et ses sbires avaient voulu reproduire ce que le Livre d'Hester avait décrit,puisque bon nombre d'entre eux en connaissaient la teneur, particulièrement le dénommé Anamm, qui se serait cru désigné ?

Thierry Simon LÉVY
J'ai découvert l'application par hasard, mais le hasard n'existe chez nous les juifs, cette de pourim. Je lis jamais sauf sur internet. Mais grâce au témoignage comme celui de Paul AMAR j'ai eu envie de lire ce livre. Et depuis hier soir samedi 23 février 2013 je m'y suis plongé dans la lecture. En ce jour de pourim je me laisse jusqu'à ce soir au plus tard mardi pour découvrir le CODE D'ESTHER. Bernard BENYAMIN merci j'ai l'impression d'être dans "ENVOYÉ SPÉCIAL " je suis actuellement dans la première partie où vous racontez Nuremberg. C'est extraordinairement fantastique comme d'habitude la qualité de narration. Je lis sur Ipad. POURIM SAMEAH. Thierry Simon LÉVY de Marseille.

Philo juif
Un livre très bien écrit et qu'on lit d'une traite. Pour moi qui étudie régulièrement les textes sacrées ce livre m'a permit de sortir des "sentiers battus" pour aller vers une réflexion un peu plus onirique même si je ne suis pas amateur des "secrets et/ou mystère de la kabbale ou autre prophétie, car ma peur est toujours de "faire croire" aux gens qu'il faut cela pour dire que la thora est vérité! Mais cela n'apparaît pas une seul fois dans ce livre (au contraire le scepticisme de Mr Benyamin rassure le lecteur comme moi); c'est donc un beau livre, une belle narration et qui sait peut être une belle vérité!

BEN YAACOV
Cher Benyamin, cher Perez, votre ouvrage est impair. Il dévoile non seulement le Code D'Esther, mais aussi tout autres avertissements "plantés" dans notre SAINTE TORAH sur les chemins de l'humanités quand l'homme s'égare de son Créateur. Toda Raba. Depuis le Brésil, avec passion sur cet ouvrage.

sam007
en 1 mot : époustouflant ! bravo

chemlavie
Livre passionnant qui laisse cependant perplexe. Tout démarre d'un texte portant les 10 noms des fils d'Aman,avec 3 petites lettres et une grande lettre.Qui a écrit ce texte? Voulait-il vraiment nous passer un message découvert 1500 ans après?Pouvez-vous nous donner les références du texte? Est-ce un texte authentique? A-t-on balayé tous les textes bibliques (Pentateuque, Michna, Talmud etc ) sans retouver les mêmes transcriptions avec petites et grandes lettres?

Patricia
Des que mes moyen me le permet j'achèterais le livre qui je pense doit être intéressante

Natou
Bonsoir, On vient de m'offrir ce magnifique livre !! Et je le devore. Vivant a Londres, j'en ai parle autour de moi. Et les gens sont très intéresses. Je voulais savoir s'il existait une version anglaise voire en hébreux ? Kol tuv and well done Natou

myriam
peut-être parce que le hasard n'existe pas, ce livre m'a emportée dans un monde inconnu, dans un questionnement sur le pourquoi des hommes! bravo Mr BENYAMIN pour cette histoire si touchante, si fascinante, si intime!

Virgi
Je ne suis pas juive, ne croit pas en Dieu...J'ai avant les fêtes entendu une pub radio de votre livre, le pitch fait m'a donné envie et après l'avoir dit assez fort, on m'a offert votre livre à Noel. Sans trop savoir ce que j'allais trouvé dedans car je ne connais rien ou pas grand chose de votre réligion. J'ai adoré, j'aippris beaucoup de choses sur le judaisme (je vais continuer à apprendre sur le suhet)et alors les QR Codes, génial... la pub radio n'en parlait pas et quelle fut ma surprise au début du livre. J'avancais dans ma lecture en espèrant qu'à chauqe page je trouverai un QR Code.. Image d'archive géniales, doc super intéressant... Si les livres d'histoire pour enfants étaient faits de la sorte cela serait plus parlant. Un vrai grand bonheur que ce livre, que je recommande et que je vais faire tourner autour de moi. Encore merci et bravo

catalan32
je ne connaissais pas du tout cette histoire je commence juste de lire ce livre et j'avoue que je suis assez perplexe je vous dirai mon impression finale quand je l'aurai terminé.

Audrey
bonjour plusieurs choses me derangent dans le code d Esther: 1/ si Max Amman represente le Aman de l histoire de pourim j en deduit que Hitler represente Assuerus. Or ce dernier n a jamais ete a l origine de la folie d Aman d exterminer le peuple juif. Au contraire il etait passif... ce qui est loin d etre le cas d hitler. Ce qui me derange le plus c est qu a la limite dans votre livre vous deresponsabilisez hitler de la shoa. c est quand meme lui qui etait a l origine de mein kampf. Max Amman l a retravaille comme n importe quelle secretaire retravaille les textes que son superieur lui soumet. 2/ Le 2eme point qui me choque et que j apprends dans votre livre est qu au debut le projet n etait pas d exterminer les juifs mais de les exiler. Les sionistes etaient donc potentiellement la reine Esther des temps modernes mais malheureusement pour les coincidences avec le texte ils n ont pas ete aussi admirable qu elle... qui est Mardoche dans la shoa??? 3/ Si les nazis apres avoir etudie pour certains d entre eux nos textes seulement quelques annees comment ont ils pu en savoir davantage que nos plus grands erudits qui les ont etudie pendant plusieurs millenaires et surtout ont pu s en servir comme moteur dans leur barbarie. 4/ Quand vous parlez de notre grand Rabin de France j ai tout de suite eu le reflexe de reprendre votre livre au debut pour voir s il avait ecrit la preface. Pourquoi ne l a t il pas fait? En tout cas le point positif de ce livre est qu il a ramene des gens vers la religion ce qui est une grande mitsva. Le risque cependant c est que le chemin de la spiritualite est un chemin qui prend sa source a l interieur et va vers l exterieur de chacun d entre nous. Malheuresement quand le chemin est en sens inverse il s arrete souvent avant d atteindre son objectif et on risque de se retrouver encore plus loin de son point de depart.

SAN
Après lecture du livre on reste sur sa faim.

philippe robret
Salut Bernard, Heureux de reprendre contact avec toi, Excellent livre, bravo pour ta dé marche. J esp ere qu'on pourra se revoir un jour

Yves Hubert
Bravo pour tout ! le livre, les vidéos (vivement les 12 à 17 !) et les appris. Seul bémol, peux d'"anciens" savent utiliser les QR codes, une liste de liens "en clair" en anexe aurait été la bien venue. Une erreur (?) je ne sais plus la page, mais ce n'est pas la mosquée Al Aqsa qui a un dôme dorée, mais le dôme du rocher. Shalom Yves (chrétien)

WalkYrie
Bonjour, Comment doit-on s'y prendre pour faire fonctionner le lecteur de QR codes ou + simplement l'application "android" qui plante à chaque fois...? frustration!!! car le livre est passionnant! Merci.

caro
Livre passionnant, enquête passionnante également. Belle rencontre synchronistique entre Yohan et Bernard. Et si tout était écrit... et si tout n'était qu'hologramme...

jacques78
bonjour j'ai lu d'un trait le livre qui est bien rédigé et qui demande des approfondissements.Comme yohan j'ai travaillé et je travaille sur une recherche de code de la bible depuis très longtemps 15 ans jours et nuits, j'ai retrouvé le premier code mathématique de la technique d'écriture du texte hébreu massorétique, cela pourrait servir peut être pour analyser le texte d'esther ?, comme yohan je cherche des contacts dans les médias pour mettre en valeur le résultat stupéfiant de mes travaux ....je n'ai pas les moyens de lire vos fameux codes optiques QR désolé

Dje
Ma fille, Esther, a 6 mois. On m'a donc offert le livre. Bien que sa construction rende la lecture facile, le propos et la démonstration relèvent tout de même du domaine de la foi. Par ailleurs, nombre de textes se révèlent prophétiques, mais toujours sous une certaine relecture. Je dois donc avouer être resté un peu sur ma faim, même si je l'ai lu avec intérêt.

Benj
Dans le chapitre III, le dôme doré n'est pas la mosquée Al-aqsa mais le Dôme du Rocher.

shosh
J'ai été tentée par votre livre que j'ai lu avec avidité... Mais je suis restée sur ma faim ! D'abord parce qu'il me semblait que la question de départ était pourquoi Julius Streicher avait crié "Purim 1946" et finalement en moins d'un chapitre vous y répondez. Ensuite parce que je trouve trop facile de faire parler les textes a posteriori... SI vous m'aviez dit que le Rambam en avait parlé en son temps, j'aurais été moins sceptique. Pour finir, vous ne faites que reprendre une étude menée par Moshe Katz dans CompuTorah édité en 1996, et c'est là où ma déception fut très grande (je dois vous avouez que je me suis sentie trahie !). Désolée, mais je m'attendais à mieux... Cordialement

Romy13
Hasard? Avec Dieu? Je lis votre livre en trois heures, car reçu en cadeau de Noël (hasard? hum...) (pas un exploit, je suis professeur de lettres), je compare avec mes connaissances bibliques (pas un exploit non plus, je suis catéchiste et animatrice en aumônerie), et je me jette sur le livre d'Ester (aucun exploit encore, je lis la Sainte Bible tous les jours en continu), et que lis-je dans les Préliminaires? "La deuxième année du règne du grand roi Assuerus, le premier jour de Nisan, un songe vint à Mardochée, fils de Yaïr, fils de Shimeï, fils de Qish, de la tribu de BENJAMIN (...)". Vous étiez prédestiné, monsieur, et vous en remercie. L'unique différence entre vous et moi est que vous attendez le Messie, moi j'attends qu'Il revienne, mais on peut se tenir la main, car ce jour-là, lointain ou proche, sera un beau jour pour l'Homme. Ad Maiorem Dei Gloriam

yves
Un excellent polar que j'ai lu sans le lâcher. Coté analyse, je suis plutôt du coté des Kabalistes Martine Metzger et Georges Lahy-Virya. Je les remercie ici. Ce qui m'a particulièrement touché (et aidé) est la description de son parcours par BB sur les lieux de la shoa. Je n'y suis pas encore allé moi-même. Une autre hypothèse relative à la shoa est ici http://lejudaisme.free.fr

Dorah
Je terminerai la lecture de votre livre par vos propres motts:"c'est magique, c'est formidable..."je suis juive mais aussi une fille de la Raison aussi votre enquête doublement menée avec Yohann m'a profondément convaincue...le hasard, c'est quand D.eu se promène et là je me suis promenée dans une histoire qui rejoint la mienne (je suis fille de déportée, de rescapée avec tout ce que comporte comme douleur, silence, non-dit un retour des camps....je suis aussi née en 1948...quel clin d'oeil). Le livre m'a donnée des réponses même si ces réponses n'épuisent pas la Question. Merci

Fan2livre
Y a t'il des liens avec le livre des justes et des liens avec Martin Lüther? Mais sinon, hyper puissant. Est-ce que cela peut annoncer que rien n'est terminé? Viyant ces choses j'annonce, si une étoile devait à nouveau être portée, je la porterais aussi offrant mon coeur, mes mains, mon aide, afin que la lueur du coeur des juifs ne s'éteigne jamais.

claire
merci pour votre livre très bien fait... que j'ai terminé la veille d'Hanouka... je vous suggère un "tome 2" " s'il y a matière évidemment, mais qui devrait commencer par une enquête sur le premier ministre du cinglé iranien qui veut détruire Israël, normalement, si tout est déjà dans la Torah et les meguilot, sans oublier les prophètes, il devrait y avoir quelque chose sur ce qui se passe aujourd'hui : il y a déjà le psaume 83 qui parle tout seul sans décryptage, mais encore ?. Hanoukat sameah, Claire

Ganesh
J'ai lu votre livre avec interêt. je n'ai pas tout compris et donc je vous pose cette question. Veillez pardonner mon ignorance, n'ayant jusqu'à présent aucune connaissance sur le sujet : Voulez vous dire que les responsables de la Shoah sont des descendants des "chefs" des 300 etats souverains de l'Empire Germanique ? et donc en conséquence aussi d'Esaü ? Qu'ils ont donc une origine commune avec Jacob, expliquant ainsi leur connaissance et leur haine des Juifs avec qui ils partagent des gènes en communs mais détestés ?

Foc's
La terrible interrogation posée par ce livre c'est qu'il soulève l'hypothèse que l'avenir obéit un un plan déja déterminé, que "tous est déja écrit" comme dit le sous titre de couverture. C'est l'immense question de la prédétermnation. Dieu aurait donc tout programmé ? Dans ce cas nous ne serions que des pions, des marionnettes réalisant le plan ? Dans ce cas Hitler et ses sbires ne seraient pas coupables, ils auraient été ceux qui appliquent le scénario. C'est raide ! La même question a été soulevée par des écrivains ( dont Lanza del Vasto) concernant Judas: Judas réalise un plan que, semble-t-il Jésus connaissait par avance. Il n'y a alors plus de responsabilité humaine. La question annexe qui vient à l'esprit, puisqu'il y a des détails si précis concernant les nazis est: pourquoi pas plus de détails sur la suite ?

midith
Dévoré en 1 jour ! je connais le livre d'Esther depuis l'enfance.Une très belle histoire dont je ne me doutais pas qu'elle "colle" autant à la réalité la plus ignoble de notre 20° siècle : et pourtant...Les textes anciens sont magnifiques, ils nous dévoilent le passé pour nous faire comprendre le présent et nous interpeler sur l'avenir. Nous devrions y revenir peut être non ? Votre livre m'a conforté sur un point : Du début à la fin tout est donc écrit : qui disait déjà :"je suis l'Alpha et l'Omega ? Le début et la fin ....

Esther
Mon second prenom est Esther je suis nee a Pourim et bien sur le titre m a attire J ai beaucoup appris et me pose beaucoup de questions alors merci pour votre travail acharne je me suis imaginee dans tous ceslieux et j'aurais tellement rencontrer tous ces gens Surtout ces rabbanim tellement passiones et passionants Merci

mm
Comme tant d'autre, je souscris aux compliments qui vous ont été faits. Bravo pour ce travail rondement meneé, efficace, étayé, convainquant et bien écrit, ce qui ne gâche rien. A la fin de la lecture, je reste non pas septique (la démonstration est parfaite) mais interrogative. Que faire de ce savoir? La dernière interview de votre livre avec sa révélation très rapidement déployée d'une fin du monde à venir me semble problématique... intellectuellement parlant. Là, pas de Guématria des petites lettres, donc pas de déchiffrage d'un futur possible mais un verdict qui retentit lugubrement! Alors bien sûr, quand on entend cet homme parler ainsi alors qu'on vient de recevoir sur la tête que l'holocauste était prédit, on ne peut que trembler, se sentir petit, avoir peur et Dieu sait si la peur est mauvaise conseillère! Par ailleurs, il me semble avoir compris grâce à des lectures précédentes, que la Guématria donne pour un mot ou un groupe de mots, un nombre, donc une vibration et donc... un possible qui peut revétir différentes formes. Ainsi selon au nombre, à la vibration énergétique 443 sont associés pour certains auteurs (*) : "Adolf Hitler" mais aussi "désespoir", "Gestapo", "déposséder" ce qui est logique, mais on trouve aussi pour ce même nombre: "jeu d'échec" ou "rendre sacré". Le Rav Chaya donne lui, la valeur 377 à "Adolf Hitler" et à "Esaû". Je n'ai pas les moyens de voir les correspondances d'autres termes. Mais il semblerait tout de même qu'un même nombre peut nous orienter vers des ouvertures diamétralement opposées. La somme des petites lettres de certains des fils d'Aman (707) aurait pû orienter l'humanité vers des correspondances (*) comme "glouton", "chasseur" ou au contraire "éthiques" qui a la même valeur numérique, sans parler de la signification de ces lettres, thème que le Professeur n'a pas abordée! A l'évidence, l'humanité n'a pas entendu le message caché du livre d'Esther qu'on pourrait alors résumer ainsi: "Si vous ne faites rien de neuf, ça recommencera! Et ça recommencera parce que certaines des énergies cachées (celles des 3 petites lettres) au creux de certains humains (pas tous, 3 enfants sur 10) resurgiront selon le pire et ça mettra le monde à feu et à sang. Réfléchissez!" Qu' y avait-il, qu' y a-t'il donc encore et toujours à changer en nous? Au creux de chaque être humain et donc au creux des juifs et des allemands aussi? Car il me semble qu'on ne peut pas ne pas étendre la leçon à l'humanité entieèe. Parce que si les tribus d'Israël descendent de Jacob et les"tribus" de Germania descendent d'Esaû porteur du même sceau qu'Adolf Hitler, les uns comme les autres ont un aïeul commun, Caïn assassin notoire dont Dieu a protégé l'existence après son crime, ce qui ne veut pas dire qu'Il a cautionné. Cette parenthèse fermée, j'en reviens à ma question et à des hypothèses de réponse. - Et si ça n'était pas la prédiction d'un drame inéluctable à éradiquer mais une une invitation à faire autrement, à changer la vibration de direction? - Et si en demandant que soient pendus les morts, ce qu'avait souhaité Esther, c'était la "deuxième mort", celle que Saint François dans son célèbre Cantique des Créatures espère qu'elle nous sera épargnée? La mort physique ne suffirait pas dans cette optique, il faudrait alors l'éradication totale des porteurs de ces gênes fut-ce au prix de leur damnation éternelle pour les méchants? La vengeance d'oeil pour oeil, dent pour dent ne serait pas la solution. Il lui faudrait plus! Elle serait alors dans l'escalade de la violence, rejoignant en ça ses ennemis et leur ancètre commun. Il me semble lire dans la version que j'ai du Livre d'Esther que dans un premier temps Esther ne demande que la révocation des lettres d'Aman (8-5) puis le roi accorde en 8-11 le droit à la légitime défense qui va ... devenir vengeance en 9-5 à 9-10. Certes, Assueérus ne dit rien et même accorde la pendaison des morts mais est-ce en tant que roi ou en tant que représentant de Dieu qu'il agit ainsi? Je n'ai pas les moyens de répondre à cette question, ma traduction française n'est pas aussi nuancée! - Et si ce que nous avons à changer, c'était notre propension à vectoriser de façon néfaste les énergies cachées en Tav, Shin et Zaïn , ces fameuses petites lettres guides de la lecture proposée par le Professeur Neugroschel? Pour certains auteurs ces lettres renvoient à des questions existentielles de poids. Ainsi, on aurait: Tav: signification: la croix. Question clé: à la croix, à la croisée du chemin, que choisis-tu? Shin: signification la dent. Question clé: aucune situation n'est désespérée, où vas-tu mettre les dents dans cette situation? Dans la répétition du problème ou dans une nouvelle voie? Zaïn: signification le glaive. Question clé: tranche, coupe et ... garde le bon de préférence. Et si ces lettres cachées et signalées étaient une invitation à un travail intérieur secret à mener au plus creux de nous-mêmes? Et si elles nous disaient que nous avons à éradiquer en nous cette propension au mortifère, à renoncer ç rajouter du drame au drame, du tragique au tragique? Et si elles disaient le mésusage de leur puissance par ceux qui les portent et nous lançaient un appel à "tuer" en nous ces tendances, à les tuer ou les convertir par une vigilance extrême à nous- mêmes et à nos mouvements pulsionnels pour aller vers une voie de sainteté, la voie du pardon des offenses? Certains y sont parvenus. Maïti Girtanner par exemple, elle a témoigné dans son livre poignant "Même les bourreaux ont une âme" de son chemin de pardon envers son bourreau nazi, bourreau repentant il est vrai contrairement aux condamnés de Nüremberg. D'autres spiritualités instaurent le pardon comme solution de vie, certains pays l'ont essayé au Rwanda, en Afrique du Sud aussi, si je ne m'abuse. Bon, voilà quelques-unes des remarques que votre livre a suscitées en moi! Amicalement, Martine Metzger (*) Georges Lahy-Virya, kabbaliste.

Rudy
Livre excellent, une enquete d'ou l'on ne ressort pas sans se poser bon nombre de questions. Seul petit bemol, toujours et encore cette habitude de tapper asur le FN... Juste une question, est il possible une seconde de vous dire que des personnes pouvant voter FN puissent tout autant adherer à des idées politiques et apprécier votre livre ? Et ben je peux vous repondre par l'affirmatif.

patrick_du_67
bonjour, intrigant jusqu'au bout avec un questionnement qui est bien entendu celui du livre. "et si tout était écrit ?". Il fait même peut être peur, mais soyons lucide et ouvrons les yeux si la fin du monde est pour demain, elle ne viendra pas de l'extérieur du monde mais bien de l'intérieur. Ne mettons pas tout sur le dos de Dieu. Dieu a laissé l'Homme libre de son choix, à nous d'en user et non d'en abuser. Dans l'époque on nous vivons , nous sommes globalement dans l'abus de tout. cordialement

Mm
Comme tant d'autre, je souscris aux compliments qui vous ont e?te? faits. Bravo pour ce travail rondement mene?, efficace, e?taye?, convainquant et bien e?crit, ce qui ne ga?che rien. A? la fin de la lecture, je reste non pas septique (la de?monstration est parfaite) mais interrogative. Que faire de ce savoir? La dernie?re interview de votre livre avec sa re?ve?lation tre?s rapidement de?ploye?e d'une fin du monde a? venir me semble proble?matique... intellectuellement parlant. La?, pas de Gue?matria des petites lettres, donc pas de de?chiffrage d'un futur possible mais un verdict qui retentit lugubrement! Alors bien su?r, quand on entend cet homme parler ainsi alors qu'on vient de recevoir sur la te?te que l'holocauste e?tait pre?dit, on ne peut que trembler, se sentir petit, avoir peur et Dieu sait si la peur est mauvaise conseille?re! Par ailleurs, il me semble avoir compris gra?ce a? des lectures pre?ce?dentes, que la Gue?ma tria donne pour un mot ou un groupe de mots, un nombre, donc une vibration et donc... un possible qui peut reve?tir diffe?rentes formes. Ainsi selon au nombre, a? la vibration e?nerge?tique 443 sont associe?s pour certains auteurs (*) : "Adolf Hitler" mais aussi "de?sespoir", "Gestapo", "de?posse?der" ce qui est logique, mais on trouve aussi pour ce me?me nombre: "jeu d'e?chec" ou "rendre sacre?". Le Rav Chaya donne lui, la valeur 377 a? "Adolf Hitler" et a? "Esau?". Je n'ai pas les moyens de voir les correspondances d'autres termes. Mais il semblerait tout de me?me qu'un me?me nombre peut nous orienter vers des ouvertures diame?tralement oppose?es. La somme des petites lettres de certains des fils d'Aman (707) aurait pu? orienter l'humanite? vers des correspondances (*) comme "glouton", "chasseur" ou au contraire "e?thiques" qui a la me?me valeur nume?rique, sans parler de la signification de ces lettres, the?me que le Professeur n'a pas aborde?e! A? l'e?vidence, l'humanite? n'a pas entendu le message cache? du livre d'Esther qu'on pourrait alors re?sumer ainsi: "Si vous ne faites rien de neuf, c?a recommencera! Et c?a recommencera parce que certaines des e?nergies cache?es (celles des 3 petites lettres) au creux de certains humains (pas tous, 3 enfants sur 10) resurgiront selon le pire et c?a mettra le monde a? feu et a? sang. Re?fle?chissez!" Qu' y avait-il, qu' y a-t'il donc encore et toujours a? changer en nous? Au creux de chaque e?tre humain et donc au creux des juifs et des allemands aussi? Car il me semble qu'on ne peut pas ne pas e?tendre la lec?on a? l'humanite? entie?re. Parce que si les tribus d'Israe?l descendent de Jacob et les"tribus" de Germania descendent d'Esau? porteur du me?me sceau qu'Adolf Hitler, les uns comme les autres ont un ai?eul commun, Cai?n assassin notoire dont Dieu a prote?ge? l'existence apre?s son crime, ce qui ne veut pas dire qu'Il a cautionne?. Cette parenthe?se ferme?e, j'en reviens a? ma question et a? des hypothe?ses de re?ponse. - Et si c?a n'e?tait pas la pre?diction d'un drame ine?luctable a? e?radiquer mais une une invitation a? faire autrement, a? changer la vibration de direction? - Et si en demandant que soient pendus les morts, ce qu'avait souhaite? Esther, c'e?tait la "deuxie?me mort", celle que Saint Franc?ois dans son ce?le?bre Cantique des Cre?atures espe?re qu'elle nous sera e?pargne?e? La mort physique ne suffirait pas dans cette optique, il faudrait alors l'e?radication totale des porteurs de ces ge?nes fut-ce au prix de leur damnation e?ternelle pour les me?chants? La vengeance d'?il pour ?il, dent pour dent ne serait pas la solution. Il lui faudrait plus! Elle serait alors dans l'escalade de la violence, rejoignant en c?a ses ennemis et l eur ance?tre commun. Il me semble lire dans la version que j'ai du Livre d'Esther que dans un premier temps Esther ne demande que la re?vocation des lettres d'Aman (8-5) puis le roi accorde en 8-11 le droit a? la le?gitime de?fense qui va ... devenir vengeance en 9-5 a? 9-10. Certes, Assue?rus ne dit rien et me?me accorde la pendaison des morts mais est-ce en tant que roi ou en tant que repre?sentant de Dieu qu'il agit ainsi? Je n'ai pas les moyens de re?pondre a? cette question, ma traduction franc?aise n'est pas aussi nuance?e! - Et si ce que nous avons a? changer, c'e?tait notre propension a? vectoriser de fac?on ne?faste les e?nergies cache?es en Tav, Shin et Zai?n , ces fameuses petites lettres guides de la lecture propose?e par le Professeur Neugroschel? Pour certains auteurs ces lettres renvoient a? des questions existentielles de poids. Ainsi, on aurait: Tav: signification: la croix. Question cle?: a? la croix, a? la croise?e du chemin, que choisis-tu? Shin: signification la dent. Question cle?: aucune situation n'est de?sespe?re?e, où vas-tu mettre les dents dans cette situation? Dans la répétition du problème ou dans une nouvelle voie? Zai?n: signification le glaive. Question cle?: tranche, coupe et ... garde le bon de pre?fe?rence. Et si ces lettres cache?es et signale?es e?taient une invitation a? un travail inte?rieur secret a? mener au plus creux de nous-me?mes? Et si elles nous disaient que nous avons a? e?radiquer en nous cette propension au mortife?re, a? renoncer a? rajouter du drame au drame, du tragique au tragique? Et si elles disaient le me?susage de leur puissance par ceux qui les portent et nous lanc?aient un appel a? "tuer" en nous ces tendances, a? les tuer ou les convertir par une vigilance extre?me a? nous- me?mes et a? nos mouvements pulsionnels pour aller vers une voie de saintete?, la voie du pardon des offenses? C ertains y sont parvenus. Mai?ti Girtanner par exemple, elle a te?moigne? dans son livre poignant "Me?me les bourreaux ont une a?me" de son chemin de pardon envers son bourreau nazi, bourreau repentant il est vrai contrairement aux condamne?s de Nu?remberg. D'autres spiritualite?s instaurent le pardon comme solution de vie, certains pays l'ont essaye? au Rwanda, en Afrique du Sud aussi, si je ne m'abuse. Bon, voila? quelques-unes des remarques que votre livre a suscite?es en moi! Amicalement, Martine Metzger (*) Georges Lahy-Virya, kabbaliste.

Num
Je viens de terminer la lecture de votre livre, C'est passionnant comme un polar. En plus c'est une enquête sur des bases réelles, ce qui en augmente l'intérêt. Mais pourquoi, vous associez les appellations Juifs et Arabes? Alors qu'une est liée à la religion et l'autre à un peuple. il serait plus juste d'écrire Juifs et Musulmans ou Hébreux et Arabes afin de différencier le côté religieux de l'ethnique.

Maelcamp
Un livre bouleversant,qui nous entraîne dans la frontière entre le Bien et le Mal, et pose la question de la perversité du Mal. Comment un esprit, une intelligence humaine peuvent-ils imaginer de telles horreurs. La découverte du camp de Lambsberg est poignante : Je connaissais le film de l'inhumation des cadavres par les habitants de la ville, mais ne savais pas où cela s'était passé. Quand à révélation de l'existance de Amann...! Tout cela est bien troublant. Merci aux auteurs du livre.

jonas51
j'ai lu d'une seule traite le livre .les éléments que vous publiez et qui servent à décoder le livre d'Esther demandent un appronfondissement et une étude minutieuce de ceux-ci .Ou peut-on trouver le traité de Meguila pour que je puisse conforter mes réflexions et parvenir à une quasi certitude des éléments impliqués dans le récit du livre d'Esther.

Carine
Je ne vois pas les QR codes sur mon Kindle....

fab44
Bonjour, je vais commencer votre livre mais auparavant j'aimerais connaître la marche à suivre pour découvrir les indices se cachant sous les QR codes autrement qu'en passant par un I phone ou autres machines décodant ces logos. Merci pour votre aide. Cordialement Fab44

MAGENTA 66
Messieurs, j'ai également le même problème au sujet des indices.Je n'en ai trouvé que 16 sur les 26 proposés. pouvez vous me donner un indice pour trouver les manquants. Merci, et bravo pour cce livre pour le moins troublant. Bien cordialement aux auteurs.

sylvaindurand
L'application iPhone propose 26 indices mais dans le livre je n'ai trouvé que 15 QR Code. Où sont les autres ?